Sous pression policière, le gouvernement muscle le projet de loi confiance dans l’institution judiciaire afin de supprimer les rappels à la loi et allonger la période de sûreté des meurtriers de policiers. Les députés ont également renforcé les protections dont bénéficient les avocats. Récit des débats et des principales évolutions du texte.

en lire plus